Pierre Mac Orlan, Le Quai des brumes, édition originale

Après La cavalière Elsa (1921) et La Vénus internationale (1923), dont nous proposerons également des éditions originales, Pierre Mac Orlan termine avec Le Quai des brumes (1927) un cycle particulièrement imprégné de ce "fantastique social" qui compose selon sa vision l'atmosphère lourde de l'entre-deux-guerres.

Mac Orlan lui-même soulignait le parallélisme de ces trois romans : Francis Lacassin, dans sa préface à l'édition Folio, rapporte ainsi un projet autographe de prière d'insérer de Mac Orlan, où celui-ci indique que que ces trois romans composent une "trilogie" où il a tenté, "sous diverses formes, [...] de refléter l'inquiétude européenne de 1910 jusqu'à nos jours".

Une édition originale du Quai des brumes, au-delà de ses résonances avec l'adaptation de Carné, au-delà des regards perdus de Michèle Morgan et de Jean Gabin, est en soi un livre rare émouvant qui nous plonge dans une Europe inquiète.

Pierre Mac Orlan, Le Quai des brumes, NRF, 1927, livre rare, édition originale
L'édition originale de 1927

Cet exemplaire de l'édition originale de 1927 est en bon état, malgré quelques rousseurs sur le dos.

Après l'édition originale de 1927, d'autres éditions se sont succédé, comme celle des éditions Arc-en-Ciel en 1948, avec des illustrations de Dignimont.

Dignimont, Le Lapin Agile, décor du roman (on est loin de la bicoque de Panama près de la mer au Havre du film de Carné, mais c'est un peu la même bohème et les mêmes personnages d'une grande densité), tout cela nous ramène à cet esprit de la Butte Montmartre que nous essayons de faire revivre à travers cette vente de livres rares qui comprendra des éditions originales de Pierre Mac Orlan, Francis Carco, Paul-Jean Toulet, Tristan Derème et Jean Pellerin.